La collecte et le traitement des eaux usées des logements représentent un enjeu important en matière de santé. Pour les maisons non raccordées au réseau d’égouts, l’assainissement individuel demeure l’unique solution pour traiter les eaux usées. Par souci de coût, beaucoup se demandent alors s’il est possible de regrouper le système d’assainissement pour deux maisons. La réponse à cette question ci-dessous.


Système d’assainissement des eaux usées : quelle solution choisir ?

L’assainissement commun à deux maisons comme l’indique son nom consiste à regrouper le système d’assainissement pour deux logements. En fait, l’assainissement regroupé est possible pour un groupe de maisons qui comprend entre 6 et 20 EH ou Equivalent-Habitants. Au-delà de cette limite, la législation est différente.

Plusieurs solutions s’offrent aux foyers qui désirent installer un système d’assainissement commun. Elles présentent toutes l’avantage d’être plus performantes comparées aux systèmes anciens, en l’occurrence la fosse avec épandage.

L’option la plus répandue est la Micro-station d’épuration. En plus d’être facile à installer, ce dispositif est assez compact. La mise en place d’un modèle 5 EH ne nécessite que 5 m².

Le filtre compact est l’autre solution pour traiter les eaux usées. Son principe est plutôt simple. Après le traitement dans une fosse toutes eaux, les eaux résiduelles seront déversées dans une cuve contenant une matière épuratrice (zéolithe, fibre de coco, laine de roche, etc). Celle-ci sert de filtre aux bactéries.

L’association fosse septique et massif filtrant planté de roseaux constitue une autre option pour le prétraitement des eaux résiduelles. D’autres entreprises proposent aussi d’installer une fosse septique avec épandage en place/reconstitué.

Pourquoi opter pour l’assainissement regroupé

L’installation d’un dispositif de traitement des eaux usées est utile quand on n’a pas accès au réseau d’égouts. Pour des logements voisins, opter pour l’assainissement commun à deux maisons relève avant tout d’un souci pratique. En effet, ce type d’installation permet un gain de place considérable. Vous n’avez plus besoin d’allouer un grand terrain pour accueillir deux dispositifs. Par ailleurs, on peut envisager d’installer le système sur une parcelle de terrain vide.

L’autre avantage de l’assainissement regroupé réside dans le coût d’acquisition du matériel. Le prix de ce type de système peut effectivement être important. En fonction du modèle et de la marque, le prix d’une mini station d’épuration, avec l’installation, varie entre 5 000 et 20 000 euros. Il faudra multiplier ce coût par deux si deux maisons voisines décident d’avoir chacune leur propre micro station.

En outre, l’avantage financier ne se limite pas au prix d’achat du dispositif. Grâce à l’assainissement combiné, les ménages peuvent partager les autres frais liés à l’utilisation. Il faut en effet ajouter aux dépenses les frais d’entretien et le vidange de la cuve de décantation. Pour le contrat de maintenance, les entreprises spécialisées facturent la prestation à environ 150 euros par an. Pour la consommation électrique, les dépenses sont évaluées à environ 60 à 80 euros à l’année.

Voilà d’emblée les avantages à regrouper le système d’assainissement des eaux usées pour les ménages. On souligne seulement à la fin l’importance de faire valider le projet par le SPANC avant de franchir le pas. Ce type d’installation nécessite effectivement l’obtention d’une autorisation.

Valentina

Écrire un commentaire

Quelle est la deuxième lettre du mot aytp ?

Fil RSS des commentaires de cet article